Prendre rendez-vous
Contact
Urgence
Prendre rendez-vous
Contact
Urgence

1. Je prends en compte le facteur temps

Je commence dès que possible à investir

Votre patrimoine se bâtit sur la durée, entre les débuts de votre activité et votre retraite. Avec vos premiers revenus, n’hésitez pas à mettre de l’argent de côté pour :

  1. préparer votre accession à la propriété, avec le Plan d’Epargne Logement,

  2. placer « pour le cas où » sur des livrets d’épargne,

  3. investir pour l’avenir, par exemple sur une assurance vie.

Ne craignez pas de poursuivre plusieurs objectifs, en souscrivant dès le départ plusieurs produits. Au besoin, effectuez des versements minimum. Cette première diversification sera, à long terme, payante.

Je diversifie et conforte mes actifs au cours du temps

Votre situation professionnelle évolue, votre activité se développe. Des revenus plus importants vous permettent de mieux profiter de la vie avec votre famille. Mais pensez également à votre patrimoine :

  1. en effectuant des versements réguliers plus importants ou des versements complémentaires sur vos placements,

  2. en réalisant de nouveaux investissements, par exemple des produits financiers dynamiques (portefeuille d’actions, OPCVM…).

J’adapte et je recompose mon patrimoine en vue de la retraite

La retraite signifie mécaniquement une baisse de revenus. Vous devez donc anticiper votre cessation d’activité pour compenser ce futur manque à gagner.

Divers moyens existant sont à votre disposition, par exemple :

  1. réorienter vos placements financiers vers des supports sécurisés,

  2. investir sur des produits spécialement dédiés à la préparation de la retraite,

  3. effectuer un nouvel investissement immobilier (locatif, pierre-papier)…

2. Je bâtis au moins un compartiment immobilier

Je veux être propriétaire de mon logement

A moins d’un apport conséquent dès le départ, vous devrez sans doute passer par l’épargne logement :

  1. ouvrir un PEL (Plan Epargne Logement) sur lequel vous verserez régulièrement,

  2. constituer ainsi un capital qui vous donnera accès à un prêt immobilier à taux avantageux.

La propriété du logement est l’élément de base dans tout patrimoine :

  1. pour assurer les besoins de la famille au quotidien,

  2. et pour préparer l’avenir car vous pouvez, au besoin, le revendre (ex. : si votre logement est devenu trop grand ou si vous souhaitez prendre votre retraite au soleil…)

Je cherche à me procurer des revenus complémentaires

A côté de l’achat d’un logement, vous pouvez réaliser d’autres investissements immobiliers pour compléter et valoriser votre patrimoine :

  1. investir dans la « pierre-papier », avec des parts de SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) qui vous permettent de :
    - diversifier votre patrimoine avec un minimum de risques (ils sont mutualisés par la SCPI qui détient plusieurs immeubles),
    - déléguer la gestion à des professionnels expérimentés,
    - percevoir des revenus fonciers réguliers,
    - acquérir une quote part d’un bien immobilier (les biens étant mutualisés) à la hauteur de vos moyens.

  2. réaliser un investissement locatif : acheter un bien que vous mettez en location. Les loyers perçus vous procurent immédiatement des revenus complémentaires. Ils peuvent rembourser tout ou partie de votre crédit si vous avez emprunté pour cette acquisition. Au moment de votre retraite, vous pouvez :
    - continuer à percevoir des loyers,
    - donner congé à vos locataires pour déménager,
    - ou revendre votre bien valorisé.

Faire un achat permettant de défiscaliser

Vous pouvez également acheter un bien immobilier et défiscaliser une partie de votre patrimoine. Avec les dispositifs Loi Pinel ou Loi Denormandie :

  • vous percevez des loyers,
  • et vous réduisez vos impôts (jusqu’à – 63.000 € selon la durée de votre mise en location).

Ces solutions sont entourées de conditions et de formalités précises. N’hésitez pas à rencontrer votre conseiller BRED pour obtenir informations et conseils.

J’achète les locaux de mon entreprise

Acheter vos locaux professionnels est une solution patrimoniale qui peut être intéressante, si vous pouvez vous faire une idée assez juste :

  1. de ce que la location vous coûterait au total sur la durée, par rapport à une acquisition,

  2. mais aussi de vos chances d’intéresser un repreneur de votre activité au rachat de la partie immobilière, au moment de prendre votre retraite…

Et même si votre futur repreneur ne souhaite pas racheter les murs, votre investissement garde un réel intérêt patrimonial :

  1. vous pouvez vendre votre fonds de commerce,

  2. et, en parallèle, vous constituer en SCI pour louer vos locaux à votre repreneur. Vous vous assurez ainsi, avec les loyers, une source de revenus complémentaires.

3. Je prépare une épargne facilement mobilisable

Je dispose à tout moment d’une épargne de précaution

Vous devez pouvoir utiliser immédiatement votre argent en cas de coup dur, de dépense urgente. Pour cela, plutôt que de laisser trop de liquidités sur un compte courant, mieux vaut les placer sur des livrets d’épargne (Livret de Développement Durable, Livret A…).

Je fais fructifier mes excédents de trésorerie

En fonction des revenus dégagés par votre activité, vous avez intérêt à « faire travailler » vos excédents de trésorerie. Une solution est d’ouvrir un compte à terme :

  1. vous choisissez le montant et la durée de placement (entre 1 mois et 5 ans),

  2. votre rémunération est garantie et connue à l’avance,

  3. vous pouvez disposer de vos fonds avant l’échéance, moyennant une pénalité de remboursement anticipé.

Bon à savoir

Un retrait avant échéance sur un compte à terme peut entrainer des pénalités. Pour éviter ce problème en cas de besoin de trésorerie urgent :

  • ouvrez plusieurs comptes à terme,
  • ventilez votre placement (comptes avec des montants moins importants et des durées plus courtes).

4. J'effectue des placements à moyen et long terme

J’accède aux performances des marchés financiers

Dans votre patrimoine, vous pouvez faire une place à des placements offrant de fortes opportunités de rendement. A condition :

  1. d’avoir bien défini votre profil d’investisseur (du plus prudent au plus dynamique),

  2. d’accepter une part de risque,

  3. de le faire dans une logique de diversification, c’est-à-dire en veillant à satisfaire aussi les autres grands besoins patrimoniaux : achat immobilier, épargne de précaution…

Avant l’action… la réflexion

Ces placements exigent une étude préalable approfondie sur :

  • la stratégie de gestion des fonds,
  • l’historique des performances,
  • les frais (d’entrée, de gestion, d’arbitrage…).

N’hésitez pas à rencontrer votre conseiller BRED pour obtenir informations et conseils.

La règle d’or : « Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier ».

Vous pouvez alors investir à moyen ou long terme sur les marchés financiers, avec :

  1. un PEA (Plan d’Epargne en Actions), placement qui, en plus de bonnes perspectives de rendement, bénéficie d’une fiscalité favorable.

  2. des OPCVM (Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) : SICAV, FCP, SCPI…

  3. un portefeuille d’actions, en misant sur le long terme pour minimiser les risques et laisser les performances « prendre le dessus » sur la durée.

En fonction de votre objectif et de votre capacité d’investissement, vous pouvez déléguer la gestion de vos placements à un professionnel qui se charge de faire fructifier vos capitaux.

Je constitue un capital à mon rythme

L’assurance vie vous permet de constituer et valoriser un capital sur le long terme :

  1. soit en plaçant en une seule fois une somme conséquente (contrats à prime unique),

  2. soit en effectuant plusieurs versements (réguliers ou ponctuels).

Après 8 ans, vous pouvez récupérer votre épargne en bénéficiant d’une fiscalité allégée.

Vous pouvez choisir différents types d’investissement :

  1. sécuritaire, avec les contrats mono-support (un fonds en euros),

  2. plus dynamique, avec les contrats multi-supports (un fond en euros + des fonds en unités de compte : actions, parts de SICAV, FCP, SCPI…).

Un placement synonyme de souplesse

L’assurance vie s’adapte à une grande diversité d’objectifs :

  • préparer de futurs projets,
  • compléter un financement immobilier,
  • financer les études de vos enfants,
  • transmettre un patrimoine aux meilleures conditions fiscales...

N’hésitez pas à en parler avec votre conseiller BRED.

J’utilise les dispositifs d’épargne salariale et d’épargne retraite

Dans votre patrimoine financier, n’oubliez pas :

  1. les placements d’épargne collective auxquels vous avez accès, tout comme vos salariés :
    - PEE / PEI (Plan d’Epargne d’Entreprise ou Inter-Entreprises),
    - PERCO* pour la retraite,

  2. les placements d’épargne retraite individuelle de type contrats Loi Madelin**.

* et ** : ou leurs successeurs dans le cadre du PER (Plan d’Epargne retraite) instauré par la Loi Pacte de Mai 2019.

5. Je sollicite mon conseiller BRED

Vous voulez constituer un patrimoine ? Vous hésitez entre plusieurs choix d’investissement ? Vous souhaitez diversifier vos actifs ? Vous vous interrogez sur les évolutions souhaitables pour votre patrimoine au cours du temps ? Rencontrez votre conseiller BRED. Il saura vous aider à définir votre stratégie patrimoniale, dans toutes ses dimensions :

préparer efficacement un investissement immobilier

valoriser un capital au service de tous vos projets

investir sur les marchés financiers dans un cadre fiscal avantageux

placer vos excédents de trésorerie

constituer une épargne de précaution