Devenir client
 
Contact
 
Simulateurs
 
Urgence
Image de couverture
La BRED vous guide

Comprendre l'epargne

illu-guide-guillemetG.png   Mettre de l’argent de côté en prévision de dépenses à venir, voici une façon de se constituer une épargne même avec des versements modestes. Les multiples produits d’épargne bancaire et financière s’adaptent à tous les besoins spécifiques éprouvés au cours d’une vie.
Mais comment épargner et quelle forme d’épargne choisir ? Nous vous proposons d’en savoir plus et vous donnons des conseils pour bien épargner.   illu-guide-guillemetD.png

 

Qu’est-ce que l’épargne ?

L’épargne se constitue d’une partie des revenus que vous ne dépensez pas sur une certaine période. Pour mettre de côté de l’argent, différentes solutions sont disponibles. Plus le taux de rémunération est intéressant, plus le rendement est important, mais les risques sont aussi présents. Pour réussir son projet d’épargne, il faut donc connaître les produits bancaires et financiers possibles, leurs avantages et inconvénients, les taux d’intérêts, etc. A la banque, votre conseiller dédié se charge d’analyser avec vous vos objectifs et votre situation afin de trouver la solution d’épargne la mieux adaptée.

Comment bien épargner ?

Avant de choisir une solution d’épargne, il est nécessaire de se poser quelques questions essentielles. Il existe tellement de produits d’épargne et de supports d’investissements qu’il est d’abord incontournable de cerner précisément vos besoins. Pour cela, demandez-vous :

  • Dans quel but épargner ?
  • Pendant combien de temps épargner sans disposer du capital ?
  • Quelle est ma capacité d’épargne ?
  • Quel niveau de risque suis-je prêt à prendre ?

Voici quelques conseils pour mener à bien votre projet d’épargne :

Je définis mon projet

Pourquoi voulez-vous épargner ? En répondant à cette question, vous saurez si vous devez choisir un placement à plus ou moins long terme :

  • à court terme (1 an maximum) : épargner pour financer un voyage, un achat… et se constituer une épargne de précaution pour pouvoir faire face à l’imprévu.
  • à moyen terme (moins de 5 ans) : préparer le financement des études de vos enfants, anticiper un achat immobilier, etc.
  • à long terme (plus de 5 ans) : préparer votre retraite, mettre à l’abri votre famille, limiter la pression fiscale, etc.
Je calcule ma capacité d’épargne

Vous devez également savoir quelle somme vous êtes en mesure d’épargner. Il est généralement conseillé d’opérer des virements réguliers sur vos différentes solutions d’épargne, bien que les versements libres soient aussi possibles.

Pour connaître votre capacité d’épargne, c’est simple. Il vous suffit de comparer les entrées financières et vos dépenses. Vous saurez ainsi déterminer quel pourcentage de votre « reste à vivre » vous pouvez « mettre de côté ».

J’analyse mon goût du risque

Le rendement d’un placement dépend pour beaucoup de son degré de risque. Plus une solution d’épargne est sûre, c’est-à-dire sans risque, moins elle sera rémunérée. En contrepartie, votre capital est garanti. Si vous avez une grande tolérance au risque, vous pourriez être tenté par des investissements en bourse.

Si, au contraire, vous préférez rester prudent, vous pouvez diversifier vos placements afin d’obtenir une meilleure rentabilité de votre épargne sans pour autant multiplier les risques.

La BRED vous accompagne dans vos projets

Contacter un conseiller

La rémunération

L’argent que vous épargnez dans une banque ou investissez sur tel ou tel support vous rapporte des intérêts pour ce qui concerne par exemple les livrets, le Plan Epargne Logement ou un emprunt obligataire. On parlera de gains sous forme de plus-value pour un placement en bourse ou une assurance-vie.

Le taux offert par un produit d’épargne fait partie des critères que vous pouvez retenir dans votre choix. Il détermine en effet le rendement de votre placement, c’est-à-dire la somme que vous rapportera votre investissement. Il faut préciser qu’en matière de placements financiers (actions, OPC…), les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Quelle forme d’épargne choisir ?

Choisissez une forme d’épargne adaptée à vos besoins, à votre situation et à vos objectifs.

Pour constituer une épargne de précaution sur le court et le moyen terme, vous pouvez vous orienter vers les livrets d’épargne réglementée. Ils sont sans risque et offrent l’avantage d’être non imposables et exonérés de prélèvements sociaux. L’argent épargné est accessible à tout moment. Il en va ainsi du :

Pour financer une future acquisition immobilière, vous pouvez épargner avec des solutions à moyen terme. Cette épargne vous permettra d’obtenir un prêt immobilier à taux avantageux (sous conditions et sous réserve d’acceptation de votre dossier par la banque) :

Pour investir sur le long terme et augmenter votre épargne, tout en acceptant une certaine prise de risque, choisissez :

Partagez vos projets d’épargne avec votre conseiller afin que celui-ci vous aide à choisir les bonnes solutions. Avantages/inconvénients, fiscalité, fonctionnement… : pour chaque produit, il vous accompagnera pour vous permettre de choisir la solution la mieux adaptée à vos objectifs, votre horizon de placement, votre appétence aux risques et votre situation financière.

Février 2019