Filtrer

Qu’est-ce que la pension de réversion ?

La pension de réversion correspond à une rente versée par le régime de retraite du conjoint décédé au conjoint survivant. Le conjoint survivant perçoit donc une partie de la retraite dont bénéficiait ou aurait pu bénéficier l’assuré décédé.

Plusieurs conditions doivent être respectées pour prétendre à cette pension :

  • Le conjoint doit avoir été marié au défunt. En effet, le Pacs ou le concubinage ne permettent pas l’accès à cette pension même si vous avez eu des enfants avec le conjoint décédé.
  • L’âge minimal pour avoir droit à cette pension est de 55 ans.
  • Pour percevoir cette pension le conjoint survivant ne doit pas dépasser le plafond de ressources fixé à 21 320 € pour 2021 (pour une personne seule).

Le taux de la pension de réversion dépend quant à lui du régime associé :

  • 50 % pour les régimes des fonctionnaires ;
  • 54 % pour les régimes de base du privé ;
  • 60 % pour la majorité des régimes complémentaires du privé.

La pension de réversion est aussi nommée pension de droits indirects car le versement est effectué même si l’assuré décédé ne percevait pas encore ses droits à la retraite. Elle est ainsi calculée selon les droits acquis par le défunt au moment de sa disparition. Cette pension est versée au conjoint survivant du couple pour lui permettre de maintenir un certain niveau de ressources.

Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez ?