Inflation : ne nous emballons pas

Les investisseurs ont jeté leur dévolu sur un nouveau cheval de bataille… la désinflation. Cette dernière montre timidement le bout de son nez aux États-Unis en tous cas dans les discours des investisseurs. Car sur le terrain, si le prix des matières premières se détend, le marché du travail reste encore tendu, conservant toute l’attention de la banque centrale.
15 Novembre 2022

Alors qu’elle fait l’objet de toutes les attentions, la vague inflationniste semble perdre de son intensité aux États-Unis. En octobre, les prix affichent une hausse de 0,45 % après 0,4 % en septembre... La banque centrale qui a tout mis en œuvre pour éteindre l’incendie ne laissera sûrement pas planer le risque que la moindre braise le ravise au risque d’étouffer la croissance. La fed va poursuivre son resserrement à plus petite dose.