Énergie, à chacun selon ses moyens… et ses intérêts

La pandémie a été l’occasion pour les pays de l’UE de mener avec succès en commun la lutte contre la covid. La guerre en Ukraine n’a pas permis de renouveler cette belle unité. Et malheureusement, plus elle dure et plus l'unité se fissure laissant craindre une addition de nouvelles tensions dans la gestion de la crise énergétique.
24 Novembre 2022

L’Allemagne est très active sur ce sujet qui touche de plein fouet ses activités industrielles. Elle s’oppose à un prix plafonnée du gaz pour l’Europe et annonce en même temps qu’elle va déployer 200Mds € d’aides pour protéger son économie. La France de son côté a plutôt mieux géré depuis le début de la crise ukrainienne, les pressions sur les prix du côté des ménages... La crise sanitaire a rapproché les intérêts dans l’Union, la crise énergétique a révélé la difficulté de faire bloc face à un adversaire pourtant commun.