Loi Finance 2018 : quels sont les impacts sur vos placements ? -

Loi de finances 2018

Quels sont les impacts sur vos placements ?

La nouvelle fiscalité de l’épargne pour 2018, avec notamment la création du PFU (Prélèvement fiscal Unique), bouleverse la fiscalité des placements en 2018. Cette évolution globalement favorable aux épargnants, encourage l’épargne financière en préservant les avantages du PEA et de l’assurance-vie.
Avec un contexte économique et boursier bien orienté pour 2018, tous les éléments concourent à créer un climat positif pour orienter son épargne vers les marchés financiers.

Le PFU (Prélèvement fiscal Unique)

Le PFU, aussi appelé Flat Tax, consiste en une imposition à l’impôt sur le revenu à un taux unique de 12,8 %, auquel s’ajoutent les prélèvements sociaux au taux de 17,2 % depuis le 1/1/2018 , soit un taux global de 30 %. Il s’applique à la plupart des revenus de placement encaissés depuis le 1/1/2018 à la source lors du versement, (sauf en cas de dispense). Ensuite, à l’heure de remplir la déclaration de revenus, les contribuables pourront choisir d’opter pour l’imposition à l’IR* au barème progressif, une option à étudier au cas par cas, notamment pour les foyers les plus modestes.

Assurance-vie

Des avantages largement préservés voire augmentés

La fiscalité sur les rachats très favorable après 8 ans reste inchangée, sauf pour les gains générés par les versements à partir du 27 septembre 2017 qui, lorsque le total des versements dépasse 150 K€ (300 K€ pour un couple), supportent désormais le PFU à 30 %.

Notre Conseil : L’assurance-vie reste toujours une enveloppe fiscale à privilégier pour préparer l’avenir. Elle conserve en outre toujours ses avantages en matière de transmission en continuant d’offrir d’importantes exonérations de droits de succession. Alors que les taux restent toujours à des niveaux bas, la diversification de votre contrat d’assurance-vie par le biais d’unités de compte, demeure la meilleure solution pour rechercher du rendement.


Voir nos solutions d'assurance vie

Livrets d’épargne

La nouvelle donne

  • le Livret A, le Livret d’épargne populaire (LEP), le Livret Jeune ou le LDDS : rien ne change puisque leurs intérêts restent entièrement défiscalisés !
  • Compte sur Livret, Livret Territorial, Livret FIDELIS, Compte à terme FIDELIS, Livret Territorial, livret Bambino : les intérêts sont désormais soumis au PFU à 30 %.

Notre Conseil : A privilégier pour une épargne de précaution disponible, en complément de votre assurance-vie ou du PEA.


En savoir plus sur les livrets d'épargne

PEA

L’exonération d’IR* au-delà de 5 ans reste maintenue

Notre Conseil : Avec une fiscalité inchangée, le PEA demeure la meilleure solution pour investir en actions européennes cotées ou non, dont les Parts Sociales BRED.

En complément du PEA, le compte titres ordinaire, qui bénéficie de l’application du PFU aux dividendes d’actions et intérêts d’obligations ainsi qu’aux plus-values de cessions, redevient attractif.


En savoir plus sur le PEA

Epargne Logement

Des changements pour les souscriptions à partir du 1/1/2018

Les intérêts des PEL et CEL sont désormais soumis au PFU, et ils n’ouvrent plus droit à la prime d’Etat. Les PEL et CEL ouverts jusqu'au 31 décembre 2017 conservent leurs avantages, dont l’exonération d’impôt sur le revenu pendant les 11 premières années d’un PEL.


En savoir plus sur l'épargne logement

D’autres changements fiscaux en 2018

L’année 2018 est aussi celle de la disparition de l’ISF, remplacé par l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) qui, comme son nom l’indique, ne concerne plus que les actifs immobiliers. Les placements énumérés ci-dessus sont donc hors champ d’application**.

Rencontrez votre conseiller pour bénéficier d'un accompagnement personnalisé, dans le choix de solutions d’épargne adaptées à vos objectifs.


Contactez votre conseiller



* Impôt sur le revenu.

** Hors unités de compte en SCPI dans l’assurance-vie.

  • Accueil
  • Mon quotidien
  • Emprunter
  • Epargner
  • Assurer
  • Vous et vos projets