Assurance vie : concilier recherche de performance et besoin de sécurité

Jusqu’au 30 avril 2017, bénéficiez de 0 % * de frais pour tout versement, hors versements programmés, sur une option HARMONIE, EQUILIBRE ou DYNAMIQUE

Dans le contexte actuel de taux bas, pour chercher un potentiel de performance de son épargne en assurance-vie, se tourner vers les marchés financiers est une solution.

C’est possible, sans prendre nécessairement de risques excessifs. Il suffit pour cela de choisir le bon dosage entre le Fonds EURO pour protéger une partie du capital et une unité de compte (UC) pour son potentiel de performance et maintenir cette proportion, au fil du temps et des événements.

Avec Harmonie, Equilibre et Dynamique, les 3 nouvelles options de gestion proposées dans le cadre des contrats Evoluvie, Rytmo et Filio*, nous avons sélectionné le meilleur couple Fonds EURO/UC pour répondre à votre recherche de performance sur votre contrat et votre besoin de sécurité.


Bon à savoir

L’assurance vie reste un véritable outil de valorisation de l’épargne, de transmission et de complément de retraite.

Mieux comprendre l'assurance-vie


 En savoir plus sur les contrats

Evoluvie Rytmo Filio

Les trois options proposées

option harmonie
risque faible du contrat d'assurance vie

option équilibre
risque moyen du contrat d'assurance vie

option dynamique
risque moyen du contrat d'assurance vie






Selon votre profil d’investisseur et votre sensibilité au risque, vous choisissez avec l’appui de votre conseiller, le contrat et l’option qui correspondent à votre situation financière et à vos objectifs personnels.

Une allocation prédéfinie pour une gestion sans souci

Grâce à des arbitrages trimestriels, automatiques et sans frais, la répartition du Fonds EURO et de l’unité de compte est maintenue pour conserver le niveau de risque conforme à votre choix initial.

Sur les supports en unités de compte, l’assureur s’engage sur un nombre d’unités de compte, et non sur leur valeur, qui évolue à la hausse ou à la baisse en fonction de l’évolution des marchés financiers. Les unités de compte présentent donc un risque de perte en capital.