En 2020, quelle allocation d’actifs dans votre contrat d’assurance vie ?

En 2020, quelle allocation d’actifs dans votre contrat d’assurance vie ?

Misez sur la diversification

L’assurance vie : un outil patrimonial pour la constitution, la valorisation et la transmission d'un capital.

Dans un contexte de baisse historique des taux qui incite les assureurs à davantage de prudence en termes de politique de rémunération des avoirs investis en Fonds Euro, la diversification des supports d’investissement est devenue une nécessité, pour préserver le potentiel de performance de son contrat sur le long terme. Or, l’assurance vie multisupport présente des atouts incontournables par la richesse des solutions, auxquelles elle permet d’avoir accès, encore accentuée par les récentes dispositions de la Loi PACTE.

La stratégie gagnante :
associer des actifs corrélés et décorrélés des marchés financiers

Les contrats en architecture ouverte offrent aujourd’hui une gamme riche de typologies de gestion très complémentaires :

Le Fonds Euro Croissance, support hybride entre le Fonds Euro et les Unités de Compte, qui permet de garantir le capital à terme choisi et dont l’objectif est de surperformer le Fonds Euro dans la durée. Il investit une partie des capitaux confiés sur des actifs performants, en partie décorrélés des marchés comme les Fonds d’Infrastructures, le « private equity », l’immobilier…) ;

La gestion pilotée ou déléguée, qui offre en fonction d’un profil de risque déterminé toute la réactivité et la valeur ajoutée, d’un gérant ;

La gestion libre avec :

  • les produits structurés en fonction d’une durée de placement déterminée, ils peuvent procurer un rendement et une éventuelle protection du capital investi, fixés à l’avance,
  • les SCPI de rendement ou les SCI, qui permettent de conjuguer immobilier, rendement et faible volatilité,
  • les fonds thématiques, qui prennent en compte des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance d’entreprise, ou les investissements d’avenir comme l’eau, les nanotechnologies, la robotique,
  • les « Trackers » ou ETF (Exchange Trader Funds), qui permettent à l’investisseur de parier sur la performance pure d’indices boursiers Français ou étrangers,
  • les fonds de Private Equity (FPCI), (désormais accessibles en assurance vie grâce à la Loi PACTE) : par une contribution au financement du développement des PME et ETI, qui offrent, en contrepartie d’une prise de risque de perte de capital plus importante, de meilleures perspectives de rendement.

Un contrat souple et modulable

Les versements

Le contrat d’assurance vie peut être alimenté soit ponctuellement, par des versements libres, et/ou par des versements programmés adaptés à votre situation, c’est-à-dire selon le montant et la périodicité que vous aurez choisis. Les baisses brutales des marchés créent des opportunités d’investissement avec des cours plus raisonnables. Il peut donc être intéressant de rester attentif. Investir régulièrement dans un marché instable et identifier le moment le plus opportun pour investir est délicat. Il est donc recommandé d’investir en plusieurs fois pour lisser les fluctuations de marché et limiter le risque sur le long terme.

L'arbitrage

L’arbitrage est l’opération qui vous permet de modifier la répartition de votre capital investi entre les différents supports financiers (1) proposés au sein de votre contrat d’assurance vie sans impact fiscal immédiat (hors prélèvements sociaux), contrairement à un compte titre ordinaire.

Un capital disponible à tout moment

Le rachat partiel ou total : pour disposer de tout ou partie de votre investissement

Le rachat partiel vient en diminution du capital investi sur votre contrat d’assurance vie. En fonction de vos besoins, ce rachat peut être ponctuel ou périodique, c’est-à-dire correspondre à un montant et une périodicité que vous aurez préalablement choisis. Dans le cadre d’un rachat partiel, votre contrat conserve son antériorité fiscale.

Le rachat total met fin à votre contrat d’assurance vie. Vous percevez la valeur de rachat de votre contrat.

Pour en savoir plus sur la diversification de votre contrat d’assurance vie, votre conseiller patrimonial est à votre disposition pour vous guider en fonction de vos objectifs.

(1) Il existe des risques financiers sur les Unités de Compte (notamment OPCVM). La valeur de ces dernières est exposée à des fluctuations, à la hausse ou à la baisse, dont l’amplitude peut varier en fonction de la nature de l’Unité de Compte et en fonction de l’évolution des marchés financiers. L’assureur ne s’engage que sur le nombre et non sur la valeur de ces Unités de Compte, le risque de fluctuation est intégralement supporté par l’adhérent/souscripteur.

Créée en 1984, Prépar est une structure intégrée à un groupe coopératif et est une filiale à 100% de la BRED Banque Populaire. En savoir plus sur www.prepar-vie.fr/chiffres-cles.

  • Accueil